Compte rendu de stage : La Rochelle du 5 au 6 mars 2016.

5 Mars 2016 :

10 participants sous la houlette de Anne LeHelley.

Arrivés le samedi matin dans un vent de nord force 5 très froid. Préparation dans un vent de nord glacial. A 14 h, briefing près à partir sur l’eau. Benoît qui vient de Rouen arrive à 13h “à la bourre” comme à son habitude mais présent dans la joie et sa bonne humeur habituelle. Avec une aide précieuse,il fut près à 14h.

Briefing sur la cale de la SRR au milieu des écoles de sports, des membres de la ligue de voile Poitou-Charentes et des membres du pôle France qui partaient sur l’eau. Après une table ronde des points à aborder et des exercices du jour, le départ sur l’eau fut lancé dans un vent faiblissant. stage-la-rochelle-5-6-mars-2016-17

Les débuts furent chaotiques, c’est la première sortie d’entraînement après de longs mois d’absence des plans d’eau, trêve hivernale oblige. L’échauffement et les speedtestes s’enchaînent. “Départs au lièvre” suivi de grands bords de vent arrière permettent à chacun de retrouver ces marques sur le dériveur. Exercices de départs dans le courant montant, tenir sa position reste difficile. S’enchaînent quelques manches sur un parcours moyen, les distances entre europistes sont parfois importantes.

 

Une fois rentrés à terre débriefing avec une bonne bière au club house de la SRR tout en regardant les vidéos prises par Anne LeHelley sur les diverses exercices mises en place lors de cette première journée. De nombreux points seront à améliorer lors de l’entraînement du lendemain. La soirée se poursuivra avec un dîner en commun.

Voir l’album photos


6 Mars 2016 :

Le rendez-vous avait été donné à 10h, près à naviguer en combinaison sur la cale de la SRR pour le briefing du jour. La météo du jour était parfaite, grand beau soleil, avec un vent orienté Nord-Ouest, force 2.

L’entraînement se déroule dans une zone de la baie de la Rochelle assujetti au courant de la marée descendante du jour.
Après un échauffement entre le zodiaque du coach et une bouée sous le vent, l’entraînement se poursuivit sur des “départs au lièvre” suivi de grand bord de près. Comme le jour précédent, il y eu de nombreux ratés sur ces exercices, dû en partie au courant, qu’il fallait bien négocier.
il s’en suivit de longs bords de portant au largue puis au vent arrière pour travailler ces allures. La séance vidéo de la vieille avait bien servi à la plus part des europistes… Il eut en effet du mouvement à bord des Europes au contraire de la veille où les bateaux étaient trop statiques aux allures portantes. Les vitesses des dériveurs furent alors beaucoup plus proches entre elles, la flotte se resserrait à chaque nouvel exercice.

Avant la séance prévue sur les départs et petites manches. Un jeu fut mis en place : tous les europistes retiraient leur safran. Le but de l’exercice était de jouer avec son corps pour faire avancer l’Europe sans gouvernail, comme on le ferait avec des patins à voile. Malheureusement l’Europe est un bateau avec une assiette trop instable pour que l’exercice soit fructueux. Il faut obligatoirement un safran en place pour réaliser cet exercice dans de bonnes conditions.

Après une mise en jambes sur un exercice de placement sur une ligne toutes les 30 secondes, de petites manches de type banane furent données sur un timer de deux minutes. Les départs s’enchaînèrent, il y eut beaucoup de turnover au passage de la marque au vent. Au fil des départs, l’ensemble de la flotte des europistes furent de plus en plus enclin à prendre de bons et beaux départs.

Pour finir la journée, un départ puis un grand bord de près, enfin un grand largue qui amena la flotte à la cale de mise à l’eau.
Un débriefing sur tableau et vidéos d’une durée de deux heures conclurent le stage. Au sein de ce dernier, les nombreuses problématiques rencontrés des deux jours furent abordés : virement de bords, le courant, bien se placer sur une ligne de départ…
En conclusion, ces deux jours de stages furent bénéfiques pour tous, certains pour “se remette en selle” après de longs mois sans navigation et reprendre leurs marques, d’autres pour s’améliorer… Il faut poursuivre se genre d’initiatives au sein de la classe de façon plus récurrentes à l’avenir pour permettre à l’ensemble des europistes français de progresser ensemble.
Pour rappel, un forum, un groupe et page Facebook se tiennent à votre disposition pour organiser des entraînements et stage en commun.

Voir l’album photos


La Playlist de la première vague de vidéo du stage :


Deuxième vague de vidéo : Coming soon


Pour rappel, un forum, un groupe et page Facebook se tiennent à votre disposition pour organiser des entraînements et stage en commun.

Merci à Bernard pour l’organisation, à Anne et à tous les participants qui pour certains sont venus de loin pour ce stage de 2 jours.

Présents lors de ce stage :
René Chaudron
Vincent Pham
Emma Palavadeau
Valérian Lebrun
Francesco Mangione
Bertrand Gelineau
Benoît Bijoux
Yann Vilein
Perrine Douroux


Compte rendu rédigé par CR

1 réflexion sur “Compte rendu de stage : La Rochelle du 5 au 6 mars 2016.”

  1. Ping : Compte Rendu Inter-ligue de Printemps : Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer