Vichy Interligue 2017

 


Compte Rendu de régate par Olivier Lalance – FRA 5620 :

Et voilà il cela faisait un moment que les Europes n’étaient pas allées en Auvergne et cela valait le coup d’y aller ! On était pas nombreux, mais l’ambiance était bonne.

Le premier jour, on découvrait le club et ses membres; tous adorables, à l’écoute des coureurs et prévenants. Sous un bon soleil et une température de printemps, on a couru deux manches dans un vent faible et oscillant. Le vent n’étant pas dans le meilleur axe, mais cela nous a permis de découvrir le plan d’eau.

Je réalise des manches de 1 puis de 2 . Pierre fait 2 puis 1. Mais les résultats auraient pu être bien différents, car à quelques mètres près, on avait du vent ou non, il fallait être dans “le bon couloir!”

Le comité nous renvoie à terre, car le vent faiblissant ne nous permettre pas de continuer à courrier dans de bonnes conditions. Le soir, le casino de Vichy accueille les régatiers et organisateurs pour le diner. Tout le monde y va à pied depuis le club situé non loin. On profite tous de la fête de Napoléon avec des locaux en costume d’époque et les militaires qui campent dans le parc municipal.

Très beau. Super dîner, superbe ambiance. Vraiment top!

Les participants rentrent ce coucher et prêt pour un dimanche venté.

Un merci aux locaux qui ont logé des coureurs c’était vraiment adorable.

 

Le dimanche vient et le vent est là!

On part sur l’eau sous un ciel gris. Vent médium établit avec rafales et ça monte tout au long de la journée.

Première manche lancée. Ça souffle déjà bien. Pierre prend un wagon d’avance et je me baque à la bouée sous le vent ! #@&OD%¨#!!!!

Christopher en profite, mais je le repasse pour finir deuxième.

Manche suivante, on commence à perdre des coureurs… Les rafales atteignent les 27 nœuds avec des variations de direction, ce n’est pas facile! On peut pas vraiment réglé pour le vent ni pour le médium, il faut savoir s’adapter aux conditions de vent en permanence.

De plus en plus de figures; entre les dessalages et refus de vent contraire, nous amenant à “backer au près!”. Aïe l’eau est vraiment fraîche!

La 2nd manche est comme la première : Pierre 1 et moi 2. Derrière; grosse bataille pour les places d’honneur.

La 3eme manche sera la plus fatigante . Il ne reste plus beaucoup d’europe sur l’eau. On se lance dans un semblant de match race avec Pierre, mais un dessalage de sa part, arrête net la compétition, 1-0§ . Je finis la manche plus tranquillement.

On est tous crevés et gelés, car l’eau de Vichy est plus froide que celle des bouteilles !

En tout cas, on dit merci au club qui a de bons vestiaires et de super douches bien chaudes.

 

Déjà on récupère des photos. Le soir le club organise un barbecue donc hop encore tout le monde ensemble.

Tout le monde s’amuse on debriefing la journée et échangeons avec les plus jeunes pour leur apprendre nos techniques de “vieux routard” de l’europe afin qu’ils s’améliorent dés demain. Encore une fois, super diner. L’ensemble des coureurs étant “rincé ” de leur journée, “le lit ne se fait pas attendre”.

Je passe déjà un bravo ici aux jeunes de Patrice Derouet, qui nous ont tous impressionnés par leur envie de rien lâcher malgré le vent et la difficulté du plan d’eau et leur joie de vivre ainsi que leur bonne humeur non-stop.

Après une bonne nuit réparatrice, on attaque le 3eme jour.

Classement serré entre Pierre et moi : 1 point d’écart.

On part sur l’eau et on réalise deux nouvelles manches avec peu difficultés. Le vent n’en faisait qu’à sa tête et cela brassait.

Je réalise une manche de 4 pendant que Jean-François gagne la manche. Pierre est lui devant moi et super Patrice Derouet qui nous a fait une remontée de folie.

Manche suivante idem. Un peu tordu. Cela se finit au cm entre Jean-François et moi. Au final, je gagne la manche!

On rentre à terre pour le déjeuner puis on repart sur l’eau pour l’ultime manche.

Je prends un bon départ et profite de toucher du vent avant les autres, ce qui me permet de me détacher de la flotte. Nouvelle victoire, qui me permet de gagner la compétition, juste devant Pierre (le local) à égalité de point.

 

 

Merci au club de Vichy et à l’organisation. Mais aussi aux locaux pour l’aide au logement aux petits déjeuners de fou.

Merci à ma belle ville de Vichy et ses animations napoléoniennes.

Moi j’ai adoré. Je pense que les autres aussi. A Très vite à vichy. Hésiter pas au final ce n’est loin pour personne.

Olivier Lalance – FRA 5620

 


Galerie Photos de l’événement :

https://plus.google.com/102134927452771215923/posts/V5kgVga44z6

 


Résultat :


Revivez l’ensemble de la régate grâce aux bénévoles de l’YCVichy, merci à eux :


 

 


 

 


 

 


 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer